Un support moteur est une pièce très importante de l’architecture d’un moteur. Souvent oubliée ou méconnue du grand public, elle assure, en quelque sorte, la pérennité de l’ensemble des autres pièces du moteur.

De cette manière son état d’usure doit être vérifié et pris en compte sur vos différentes voitures lors de leurs révisions. En effet, il est essentiel que ce support métallique soit entretenu et remplacé en cas de besoin.

Alors, comment changer un support moteur ou silent bloc ?

Qu’est-ce qu’un support moteur ?

Un support moteur ou silentbloc moteur est une pièce métallique qui sert de support anti-vibration. En effet, cette pièce est composée de deux fixations reliées entre elles par une partie en élastomère qui va neutraliser les vibrations.

En absorbant les vibrations, le support moteur va réduire de manière exhaustive la multiplication des vibrations émises par le fonctionnement moteur sur les pièces qui le composent. Un support anti-vibration est donc la protection anti-vibratoire du moteur.

Si ce dernier n’existait pas ou s’il est endommagé, les vibrations produites par le moteur pourraient endommager dangereusement le reste du moteur ainsi que l’intégrité du reste de la voiture.

Quand faut-il changer un support moteur ?

Un support moteur doit être changé au moindre symptôme de dysfonctionnement. Effectivement, ce plot anti vibratile est trop important pour procrastiner son remplacement.

Ainsi, à la moindre vibration suspecte, au moindre à-coup ou bruit de grincement suspect, n’attendez pas et remplacer votre silentbloc moteur. Si vous ne le faites pas rapidement, cela peut entrainer de lourds dommages.

Si votre moteur possède plusieurs supports anti-vibration, il est coutume de tous les remplacer en même temps afin de garantir la meilleure protection.

Comment remplacer le support moteur ?

Comme tout travail en mécanique, le changement d’un support moteur se décline en plusieurs étapes.

Pour changer un silentbloc, il faut extraire le précédent pour installer le nouveau, mais avant d’arriver à ce moment, il ne faut pas négliger les phases préalables. Pensez à vous équiper si vous n’avez pas les outils adaptés pour ce genre d’intervention.

Surélever la voiture

Pour procéder à ce changement de support, il faut dans un premier temps réussir à surélever la voiture.

Pour ce faire, nous vous recommandons d’utiliser un cric puis de faire glisser des cales ou chandelles (si vous en avez) aux 4 coins de la voiture.

Veillez à apposer ces éléments sous des surfaces planes afin de ne pas plier la caisse de la voiture.

Protéger le moteur et la boite de vitesse

Le renouvellement du silentbloc moteur nécessite de supporter le moteur et la boite de vitesse.

En effet, cette pièce de support pour le moteur comme son nom l’indique, il faut donc penser à soutenir le moteur quand vous changez cette pièce.

De nouveau, utilisez le cric suppléé d’une cale en bois pour soutenir le bloc moteur lors de l’intervention. La cale en bois permet d’avoir une surface de soutien plus large et donc une meilleure stabilité.

Retirer l’ancien support moteur

Il est désormais temps de retirer l’ancien support moteur de son logement.

Selon le support métallique que vous souhaitez enlever (gauche, droite ou inférieur pour une voiture), vous allez devoir vous frayer un passage pour procéder ai changement.

Retirez toutes les pièces qui vous gênent jusqu’à atteindre l’ancien support métallique puis dévissez-le de son logement.

Installer le nouveau support anti-vibration

À ce stade, il ne vous reste plus qu’à insérer votre nouveau support moteur dans son logement et de le visser correctement (ceci est très important) car ce dernier va tout de même soutenir l’ensemble du moteur.

Remettez en place toutes les pièces que vous avez retirées pour accéder au silentbloc et le tour est joué !