Comment bien s’équiper en tant que motard ?
5 (100%) 2 vote[s]

Les amateurs de deux-roues le savent bien, conduire une moto procure une sensation forte et intense. C’est par ailleurs l’un des moyens idéals pour explorer le monde plus librement. Que vous preniez une moto pour vous rendre au travail ou que vous l’utilisiez de manière occasionnelle, il est important de prendre certaines précautions. Certains équipements sont obligatoires, d’autres fortement recommandés. Nous faisons le point dans cet article.

Quels sont les équipements obligatoires pour conduire une moto ?

La moto est un moyen de transport connu pour être dangereux, en raison du peu de carénage qui l’entoure. De ce fait, un motard doit prendre la mesure de ces risques, en s’équipant comme il se doit. La loi a par ailleurs été durcie à ce sujet, pour inciter les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper (Casques, Blousons moto, gants etc.).

À ce titre, le casque est l’équipement numéro 1 imposé pour assurer la sécurité du motard. Plus qu’une obligation, le port de casque est une véritable protection qu’il convient de ne pas négliger. Il se choisira en fonction du style de moto que vous conduisez, et du niveau de sécurité apporté.

Le port de gants est lui aussi imposé par la loi depuis 2016. Bien qu’elle soit souvent négligée par les motards, la paire de gants se révèle pratique pour lutter contre la sensation d’engourdissement, les brûlures ou les chocs. En sus, la loi rendant obligatoire le port des gants à moto indique que tout conducteur doit porter des gants homologués. Les gants de moto doivent ainsi répondre aux normes CE, être fabriqués en cuir ou dans un matériau composite. Les gants doivent être ajustables, couvrir les mains ainsi que les poignets et être étanches pour protéger le motard en cas d’intempéries.

Quels sont les autres équipements obligatoires pour un motard ?

Quelle que soit la puissance de votre moto, il est obligatoire pour les motards de s’équiper d’un gilet jaune depuis 2016. L’important est de choisir un modèle conforme à la norme CE et qui assure une haute visibilité. Le motard n’est pas forcé de le porter en roulant, mais doit l’avoir à disposition, de la même manière qu’un automobiliste.

Notez que vous êtes passible d’une amende de plus de 130 euros si vous ne le portez pas sur le bas-côté en cas d’incident comme une panne. Il est donc impératif de l’avoir à bord pour pouvoir le mettre en cas d’urgence. La vignette Crti’Air est elle aussi obligatoire depuis le 1er janvier 2017 (en réalité, cette loi concerne tous les véhicules motorisés).

Enfin, les EPI (équipements de protection individuelle) sont eux aussi obligatoires depuis 2018. Il s’agit des bottes, ainsi que d’une protection gonflable située au niveau de l’abdomen ou du thorax.

Les équipements facultatifs… mais conseillés

Il est vivement conseillé aux motards d’installer un CISR 2018 sur leur moto. Il s’agit d’un système de sécurité à air-bag, certifié CE. Ce type de dispositif permettrait de diminuer drastiquement le nombre d’accidents graves, un plus pour un motard déjà bien équipé.

La dorsale et un pantalon de moto sont également les bienvenus dans la tenue parfaite adaptée à la moto, pour se protéger encore davantage en cas de chute.